MCE est disponible sur
  • Orange 164
  • SFR 177
  • BBox 156
  • FreeBox 199
  • NumEricable 78
  • DartyBox 34
Actualités
Partager sur

Nantes: un couple de Nantais s’introduit chez Jean-Marc Ayrault

Nantes: un couple de Nantais s’introduit chez Jean-Marc Ayrault
Partage
Partager sur Facebook

Le ministre des Affaires Etrangères a reçu une drôle de visite le soir de la Saint Patrick. Deux jeunes Nantais se sont introduits chez lui, à Nantes.

Deux jeunes Nantais ont été arrêtés dans la nuit de vendredi à samedi. Ils s’étaient introduits sur une propriété privée pour fumer une cigarette. La propriété en question étant celle de Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires Etrangères.

Deux Nantais chez Jean-Marc Ayrault

La nuit de la Saint Patrick est la nuit de tous les excès. Et pour les deux Nantais qui ont fini la nuit sur le toit de la maison de Jean-Marc Ayrault, c’est même un euphémisme. Les deux trentenaires ont été arrêté alors qu’ils fumaient sur le toit du domicile du ministre des Affaires Etrangères.

Ils ont été arrêtés en train de fumer sur le toit de la maison de Jean-Marc Ayrault. Deux jeunes Nantais s’étaient lancés au défi de s’introduire sur la propriété du ministre, dans le quartier de Canclaux à Nantes.

Le récit d’une courte pause clope

D’après les informations de Ouest France, l’alarme du domicile de Jean-Marc Ayrault a retenti à 4h05 dans la nuit de vendredi à samedi. Les policiers arrivent quasiment immédiatement. En effet, la maison du ministre des Affaires Etrangères est la maison la plus surveillée du quartier de Canclaux à Nantes.

Quand ils arrivent sur place, ils aperçoivent des ombres mouvantes sur le toit pentu de la maison qui donne sur la rue. Il aurait pu s’agir de n’importe quoi, mais ils ne s’attendaient sans doute pas à ça. Un couple de Nantais en train de fumer une cigarette, posés tranquillement sur le toit du ministre. Leur pause cigarette n’aura duré qu’une dizaine de minutes.

Les policiers les interpellent, les deux jeunes gens n’opposent visiblement aucune résistance. Surtout, il ne faut pas très longtemps aux policiers pour découvrir le motif de cette intrusion nocturne.

Les deux jeunes Nantais avaient plus d’un gramme d’alcool dans le sang chacun. Et très vite, ils ont admis s’être lancé le défi de venir fumer une cigarette sur le toit du ministre des Affaires Etrangères.

Rien de très grave en soi. Mais cela pourrait leur coûter cher devant la justice. Ils seront très rapidement jugés devant le tribunal correctionnel pour intrusion et dégradation du toit végétalisé.

Clique sur "J'aime" pour t'abonner à la page Facebook MCE