Actualités
Partager sur

Etats-Unis : elle filme son avortement et le poste sur Youtube

Etats-Unis : elle filme son avortement et le poste sur Youtube
Partage
Partager sur Facebook

Une jeune américaine a filmé son avortement et a ensuite posté la vidéo sur Youtube. Face à de vives critiques, la jeune femme a expliqué son geste

Emily Letts a 25 ans et a dernièrement publié une vidéo sur Youtube. Loin d’être banale, cette vidéo renvoie à un des moments forts de sa vie de femme, son avortement. Le petit film amateur a été posté sur internet par la protagoniste et a suscité de vives critiques, aussi bonnes que mauvaises.

C’est mon histoire et seulement mon histoire. Je ne parle pas au nom de tous et je respecte toutes les opinions, du moment qu’elles n’obligent pas les autres à les suivre c’est ainsi que commence la vidéo de la jeune femme. Emily Letts travaille dans la clinique où son avortement a eu lieu. Elle accompagne toutes les femmes en vue de pratiquer cette intervention.

Emily Letts a diffusé cette vidéo en mars dernier. Lorsqu’elle a appris sa grossesse, elle savait qu’elle avorterait, n’étant pas prête selon elle à éduquer un enfant. Si elle a décidé de filmer son opération, c’est aussi pour celles qu’elle soutient. Sa vidéo a été vue plus d’un million de fois en moins de deux mois.

Son avortement filmé, les critiques fusent

La vidéo postée sur Youtube a essuyé de nombreuses critiques et les commentaires ont dû être désactivés. Pour les mouvements anti-avortement, la jeune femme prône un crime. Emily Letts a filmé son avortement… montrant à quel point c’est cool de commettre un meurtre. peut-on lire sur Twitter.

Pourtant, son idée n’a pas déplu à tout le monde. Une militante et artiste San Francisco Maggie Mayhem a exprimé son soutien via un tweet à celles qui filment aussi leurs accouchements et conclue Nos corps, nos histoires.
La jeune femme a décidé de s’expliquer vu la vague de critiques. Elle a souhaité montrer une expérience positive pour rassurer les femmes qui doivent y faire face. Pour elle, son avortement était juste à ses yeux>/cite>.

©DR
Source : FranceTv Info

Découvrez notre dossier spécial Bac 2014

dossier bac 2014

Vidéo à ne pas manquer