MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Culture
Partager sur

Pokémon GO: le jeu de Nintendo génère des chiffres exceptionnels

Pokémon GO: le jeu de Nintendo génère des chiffres exceptionnels
Partage
Partager sur Facebook

Pokémon GO est un tel phénomène qu'il génère des chiffres exceptionnels, Nintendo réussi un véritable coup de maître

Pokémon GO est un tel phénomène qu’il génère des chiffres exceptionnels. Des millions de téléchargements aux millions de dollars générés par le modèle free-to-play… Nintendo réussi un véritable coup de maître.

Pokémon GO crée un buzz mondial

Le patron du jeu vidéo japonais Nintendo connait un incroyable succès grâce à Pokémon Go aux Etats-Unis. L’engouement est si important que la franchise pourrait bien être partie pour exploser tous les records.

Même si il n’est pas sorti officiellement en France pour le moment, le monde entier ne parle presque plus que de ça. Pokémon GO, le jeu mobile de Nintendo, est déjà bien parti pour tout écraser, et pourrait devenir le jeu mobile n°1 si il dépasse l’incontesté Clash of Clans de Supercell.

En l’espace de seulement cinq petits jours, l’application affiche déjà un taux de téléchargement et d’utilisation ahurissants. On pourrait presque s’avancer et dire que ce n’est qu’un début, puisqu’elle n’est actuellement proposée au téléchargement que dans quatre pays: les États-Unis, l’Australie, le Japon et la Nouvelle-Zélande.

Pokémon GO déjà à 7,5 millions de téléchargements

Selon le site Forbes, qui se base sur les calculs de la firme Sensor Tower, l’application aurait déjà atteint les 7,5 millions de téléchargements, et ce, uniquement aux États-Unis. Nintendo n’a cependant communiqué aucun chiffre officiel des téléchargements. On peut donc constater les capacités de ce jeu, alors qu’ailleurs dans le monde, et notamment en France, les utilisateurs usent déjà de trucs et astuces pour pouvoir télécharger l’application et s’adonner à ce véritable passe-temps avant son arrivée officielle.

Des revenus de plus de 14 millions de dollars

Basé sur le principe de free-to-play, Pokémon GO peut-être téléchargé et utilisé gratuitement. Il n’est donc pas nécessaire de payer le moindre centime pour pouvoir y jouer. Nintendo a choisi de miser sur des achats additionnels et donc non obligatoires qui permettent aux joueurs de progresser plus rapidement.
Parmi ces achats additionnels on y retrouve par exemple :

  • Des leurres, permettant d’attraper plus facilement des Pokémon
  • Des gains d’expérience, pour monter en niveau plus rapidement
  • Des nouvelles Pokéballs
  • Des sacs plus grand, pour transporter plus d’objets

Il semblerait que ce soit une bonne alternative car chaque jour, Nintendo engrangerait 1,6 millions d’euros. Mais il ne faut pas oublier que ces chiffres ne concernent que les États-Unis et les utilisateurs d’Android ne sont pas comptés dans ces chiffres.

Une autre étude publiée par SuperData évalue à 14,04 millions de dollars les gains engrangés depuis que l’application est disponible sur les stores à la date du 7 juillet dernier. Cette statistique concernerait cette fois à la fois les systèmes Android et iOS. Ces chiffres sont plus importants que n’importe quelle autre franchise Pokémon à ce jour.

Nintendo fait un bon de +24% en bourse

Le succès de Pokémon GO se constate aussi en bourse. L’action de la firme japonaise montait encore de près de 14% mardi en début d’après-midi à Tokyo, après avoir déjà bondi de 41% en trois jours grâce à la folie concernant l’application. Le titre est donc monté à 23 045 yens (+13,75%) après avoir bondi de 24,5% lundi, qui marquait sa troisième séance positive d’affilée.

Le plus surprenant est que Nintendo n’est pas le développeur officiel du jeu. En effet c’est les firmes Niantic et The Pokémon Company qui ont développé le jeu et qui permettraient à Nintendo de grimper en Bourse. Cela s’explique par le fait que les investisseurs spéculent maintenant sur les futures applications qui pourront être lancées par Nintendo suite au succès planétaire de Pokémon GO.

Vidéo recommandée pour vous