MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Culture
Partager sur

Call of Duty WWII: sortie, prix, et dernières infos du dernier jeu d’Activision

Partage
Partager sur Facebook

Après s'être adonné aux guerres futuristes, Activision a décidé de revenir aux sources avec Call of Duty WWII, situé en pleine Seconde Guerre Mondiale.

Si Infinite Warfare n’avait pas été un échec à proprement parler, le FPS d’Activision a eu moins de succès que prévu. Probablement inspiré par la concurrence avec Battlefield 1, la firme a donc décidé de revenir aux sources. C’est pourquoi Call of Duty WWII, comme son nom l’indique, se situera en plein coeur de la Seconde Guerre Mondiale.

Ce dossier regroupera donc toutes les informations à venir sur le titre: prix, date de sortie, nouveautés …

Date de sortie sans surprise pour Call of Duty WWII

Il y a quelques jours paraissait la date de sortie de COD WWII. Cependant, il ne s’agissait ni d’une annonce, ni d’une fuite, mais bien d’une affiche. En effet, à Saint-Lazare, une affiche publicitaire géante révèle la sortie du jeu, à savoir le 3 novembre 2017.

Prix du jeu et édition collector à prévoir

A l’instar des précédents opus, il ne faut pas s’attendre à ce que le prochain Call of Duty soit bradé. Ainsi, il faudra compter environ 70 euros pour la version console, et 10 euros de moins pour la version PC.

Cependant, une édition pro est également à prévoir. Sur consoles, elle coûtera 110 euros. La version PC n’a en revanche pas encore été annoncée. Cette édition comprendra un DLC ainsi qu’un accès anticipé à la beta.

Pas de croix gammées dans WWII ?

En revanche, et c’est plus étonnant, Activision et Sledgehammer semblent avoir censuré les croix gammées. Un choix étonnant quand on sait à quel point éditeurs et développeurs souhaitent sensibiliser leur public. C’est essentiellement la raison pour laquelle l’holocauste n’a pas été omis. Par conséquent, censurer le Swastika reviendrait à ne pas assumer pleinement les origines de cette guerre macabre.

Mais il n’aura pas fallu attendre bien longtemps avant que l’un des studios ne se manifeste. Et c’est justement Michael Condrey, co-fondateur de Sledgehammer, qui s’est exprimé via Eurogamer. Il a notamment affirmé:

« Pour la campagne solo nous devons équilibrer l’authenticité avec le respect du fait que 100 millions de personnes sont mortes dans ce qui représente les jours les plus sombres de l’humanité.Donc, vous verrez la croix gammée dans la campagne, notre historien militaire est là pour vous assurer que tout est authentique, de bon goût et respectueux. Mais pour notre communauté multijoueurs , nous avons choisi délibérément de ne pas l’inclure. Nous voulons que la communauté joue ensemble. Nous voulons être respectueux des coutumes et des lois locales dans le monde entier. »

Un premier trailer qui met plein la vue

Quelques jours auparavant, Activision invitait les joueurs à se tenir prêt le 26 avril. Et ce pour une bonne raison. En effet l’éditeur a diffusé le premier trailer du jeu. Outre le contexte historique, le titre marque définitivement une rupture avec ses prédécesseurs. Ainsi, fini l’aspect hollywoodien des campagnes précédentes, saupoudrées de Kevin Spacey ou autre Kit Harrington.

Du gameplay pour le mode multijoueur de Call of Duty WWII

Bien que le mode solo s’annonce prometteur, c’est surtout le mode multi qui devrait occuper les joueurs. Lors de l’E3, un bref extrait a été diffusé. C’est le mode Guerre qui s’est illustré. Il s’agit d’un nouveau mode qui permet de revivre les plus grands affrontements de la Seconde Guerre Mondiale. Les parties seront remplies d’objectifs qu’il faudra accomplir et qui varieront au cours du jeu.

Contrairement à Battlefield, il ne faudra pas s’attendre à une quarantaine de joueurs sur des maps immenses. Ici, les espaces seront confinés et deux équipes de six s’affronteront. Pour autant, l’immersion ne sera pas gâchée, loin de là. Une des missions par exemple consistera en la capture et la sécurisation d’un village, la protection de chars et enfin la destruction de canons anti-aériens. Par ailleurs, les joueurs pourront compter sur quelques armes et équipements propres à chacune des missions.

Le multi de Call of Duty WWII au top

Malgré un multi qui a toujours été de qualité, le prochain volet devrait se surpasser. Pour ceux qui sont familiers avec l’aspect technique des jeux en lignes, c’est le taux de rafraîchissement qui sera amélioré. En somme, c’est ce qui permet au réseau de d’amoindrir le temps de réaction entre une commande et son exécution. Pour faire simple, c’est la réactivité qu’aura le jeu une fois la gâchette pressée, par exemple.

Par conséquent la valeur du tickrate sera environ égale à 60Hz, contre 20 pour les opus précédents. Il s’agit ainsi d’une immense amélioration, qui se fera nettement ressentir pendant les parties en ligne. Cette fois, les mauvais joueurs n’auront plus d’excuses. Décidément, cet opus marque clairement le renouveau de la série.

Place à l’horreur dans le mode Nazi Zombies

Une campagne avec scénario pour le mode Zombie

C’est désormais devenu une tradition, Call of Duty est généralement accompagné d’un mode zombie. Cette fois-ci, Activision et Sledgehammer insisteront sur l’horreur et la peur du joueur. Mais il ne s’agira pas uniquement de résister à des hordes de morts-vivants. En effet, le mode bénéficiera d’une petite campagne, dont le scénario avait été évoqué quelques jours auparavant.

Ainsi, il sera question de restituer des oeuvres d’art volées, à Mittelburg, un petit village de Bavière. Cependant, les protagonistes ne s’attendaient certainement pas à tomber sur un laboratoire d’expériences démoniaques. Par ailleurs, Nazi Zombies profitera d’un casting de choix, avec entre autre Katheryn Winnick, David Tennant, Ving Rhames et la Française Elodie Yung.

Call of Duty WWII: Nazi Zombies, un mode de jeu terrifiant

Lors de la Comic Con, Activision et Sledgehammer en ont profité pour dévoiler le trailer du jeu, et ainsi parler un peu du mode. Glen Schofield, le patron de Sledgehammer, n’a pas hésité à annoncer la couleur:

« Avec Nazi Zombies, nous avons créé un monde effrayant rempli de personnages terrifiants et d’épreuves qui vont vous faire sursauter et regarder en permanence par-dessus votre épaule. D’innombrables mythes et traditions existent, et notre équipe s’en est inspirée tout au long de son développement. »

Call of Duty World War II ne sortira pas sur Nintendo Switch

Les possesseurs de Nintendo Switch peuvent être en deuil. De fait, SledgeHammer organisait un Ask Me Anything sur Reddit ce week-end. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que les développeurs ne tergiversent pas. Lorsqu’un fan a demandé si le Call of Duty WWII sortirait sur la Switch, SledgeHammer s’est fendu d’un simple « Non ».

Pourtant, il s’agit d’une information qui devrait plaire aux utilisateurs des autres supports. Car en reniant la console de Nintendo, Activision se focalise davantage sur la qualité du FPS. A moins qu’ils n’aient simplement pas eu confiance en la machine après l’échec de la Wii U…

Vidéo recommandée pour vous