MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Campus
Partager sur

Les distributeurs de tampons et serviettes arrivent bientôt dans les lycées !

Partage
Partager sur Facebook

Ça y est, les distributeurs de tampons et de serviettes vont bientôt être installé dans tous les lycées d'île de France. Chose déjà présente aux États-Unis.

C’est une idée des élus radicaux de gauche. Installer des distributeurs de tampons et de serviettes dans tous les lycées d’Île-de-France. Et la présidente du conseil régional Valérie Pecresse n’a pas dit non. Une bonne idée qui viendrait tout droit des États-Unis, comme à New-York, où un distributeur a été installé dans un lycée du Queens. Une initiative qui ferait du bien à de nombreuses lycéennes.

 

Lycées : la protection hygiénique, « un bien de première nécessité »

 

En effet, c’est la phrase qu’à prononcé Valérie Pecresse après la proposition. Car de nombreuses jeunes filles sont trop souvent obligées de rater des cours au lycée. Faute de protections sur elles. Augmentant la honte ressentie par ce phénomène. De plus, le distributeur présenté serait complètement gratuit et accessible par toutes. Il serait aussi situé non pas dans la cours, mais dans les toilettes des filles. Histoire de permettre une certaine intimité…

Les problèmes liés aux protections hygiéniques sont trop souvent présents dans les lycées. Entre oublis, non-prévention ou bourrage avec du papier toilette… Autant de situations gênantes qui peuvent augmenter le niveau de stress et de honte de nombreuses étudiantes. Surtout qu’il est possible de trouver certains de ces distributeurs ailleurs. Comme dans les hôpitaux par exemple.

 

Une pétition lancée pour les tampons et serviettes aux lycées

 

Mais en avril, une internaute avait lancé une pétition sur le site Change.org pour l’installation de ces fameux distributeurs dans les toilettes des collèges et lycées de France. Et elle a obtenu plus de 35 000 signatures ! Malheureusement, cette pétition n’a réussi à faire changer les choses. Mais le seul problème qui a été évoqué, c’est un risque de dégradation causés par AU HASARD les garçons. Un cliché, vous dites ?

Mais un autre risque a été évoqué. Celui de la compétition avec les pharmacies et les différents commerçants. Ces derniers sont souvent hostiles à l’arrivée des protections hygiéniques gratuites. Aussi, ils font une grosse marge sur la vente de ces produits. Enfin, il y a toujours un combat pour que ces produits ne soient plus taxés par la TVA. Pour qu’ils soient reconnus officiellement comme des produits de première nécessité.

 

 

Vidéo recommandée pour vous