MCE est disponible sur
  • Orange 164
  • SFR 177
  • BBox 156
  • FreeBox 199
  • NumEricable 78
  • DartyBox 34
Campus
Partager sur

Harvard: des étudiants de l’université créent une école de la résistance contre Trump

Harvard: des étudiants de l'université créent une école de la résistance contre Trump
Partage
Partager sur Facebook

Pour lutter contre la politique de Trump, les étudiants d'Harvard ont eu une idée tout droit tirée de la saga Harry Potter.

Une chose est certaine aux Etats-Unis, l’élection de Trump reste en travers de la gorge de certaines personnes. C’est le cas d’une partie des étudiants de la prestigieuse université de Harvard. Ces derniers ont en effet créé une école de la Résistance contre Donald Trump. Le but n’est pas de rentrer en guerre mais de mieux communiquer les revendications et les valeurs contre les projets du président.

Cette idée vient directement des étudiants d’Harvard. Ces derniers voulaient en effet lancer une révolte étudiante contre leur nouveau président. Sous forme de cours, les informations sont enregistrés à la vidéo avant d’être retransmis dans un direct YouTube.

Des vidéos tournées à Harvard et diffusée en live YouTube

Le site Quartz précise qu’ils sont déjà 6 500 à être inscrits sur le site. Tous ces inscrits viennent de la totalité des Etats du pays et même à travers le monde entier. Une fois la vidéo visionnée, les followers s’organisent de leur côté pour s’opposer à Donald Trump. L’idée n’est pas réellement sortie des têtes des étudiants d’Harvard. En effet, l’idée est directement pompée d’un passage de la saga Harry Potter. Pour lutter contre les forces du mal, le héros fonde un groupe d’auto-défense.

La première vidéo a été diffusée la semaine passée. On y voit Timothy McCarthy, professeur de la Kennedy School d’Harvard, délivrer le premier discours. S’il a accepté, c’est que selon lui, « l’école est l’endroit des échanges intellectuels, de l‘évolution de la société, et, si nécessaire, de la résistance politique ». Bien que les locaux d’Harvard servent à la diffusion des vidéos, le groupe n’est cependant pas lié à l’université.

Un sentiment post-élection qui a lancé le projet

Une création que l’un des fondateurs explique par un ressenti post-élection: « on a eu la sensation que les jeunes voulaient s’investir en politique mais qu’il n’y avait pas d’outils concrets pour le faire », explique-t-il. Depuis que Trump est arrivé à la Maison Blanche de nombreuses voix se sont levées contre ses idées et sa politique.

Clique sur "J'aime" pour t'abonner à la page Facebook MCE