Campus
Partager sur

Campus: 5 villes étudiantes en Europe où il est possible de vivre pour moins de 500 euros par mois

Partage
Partager sur Facebook

C'est bientôt la rentrée, découvrez aujourd'hui les 5 villes européennes dans lesquelles on peut vivre pour moins de 500 euros par mois en tant qu'étudiant

La rentrée est pour bientôt… Beaucoup de jeunes étudiants français vont prochainement prendre la direction de leur université d’accueil pour un semestre ou deux à l’extérieur des frontières de l’Hexagone.

Campus: 5 villes étudiantes en Europe où il est possible de vivre pour moins de 500 euros par mois

L’une de leurs principales préoccupations des étudiants est de savoir quel budget sera suffisant pour couvrir leurs dépenses. Sur la base d’une étude menée dans 15 villes européennes, Uniplaces analyse le coût de la vie engendré par les dépenses de base. Telles l’hébergement, la nourriture et aussi le transport. Et par conséquent combien il est nécessaire de dépenser tous les mois pour chaque poste. Et quelles sont les villes où vivre avec un budget de 500 € mensuellement est possible.

1. Le coût de l’hébergement

Trouver un appartement représente le coût le plus élevé auquel les étudiants doivent faire face. Pour limiter un budget, il est conseillé de faire en sorte que le loyer ne dépasse pas 30% des dépenses mensuelles. Donc autant que possible ne pas dépenser plus de 150 € par mois. Toutefois, selon l’analyse d’Uniplaces, cela est impossible dans de nombreuses villes européennes.

Ainsi, la ville européenne la plus économique est Budapest. Une chambre dans un appartement coûte en moyenne 249 €. Cela représente 49% de 500 €. D’autres villes où le coût de l’hébergement confisque plus de la moitié du budget tout en restant raisonnable sont : Porto, où 52% d’un budget de 500 € y est consacré. Varsovie, où 58% d’un budget de 500€ « y passent ». Lisbonne, 61% ; Prague, où une chambre dans un appartement partagé coûte 313 €. Puis Barcelone, avec 405 € dans un logement partagé. Madrid, 85% du budget. Berlin, 92% et Rome où le coût moyen est de 475 €.

Restent les villes où il est impératif d’élargir son budget en tenant compte uniquement de l’hébergement. On y retrouve Londres, Bruxelles, Amsterdam, Milan, Paris. Et aussi Munich où une simple chambre dans un appartement est supérieure à 500 €.

2. Les dépenses liées à l’alimentation

Il est tout aussi important de prévoir suffisamment d’argent pour la nourriture. Il faudra inévitablement élargir son budget s’il est prévu d’étudier à Londres où en moyenne 68% de 500 € sont alloués à la nourriture. De même à Milan, Rome, Amsterdam et Bruxelles où les dépenses moyennes en alimentation absorbent 300 € par mois.

A Paris, 56% de ces 500 € sont généralement dépensés par les étudiants, et à Munich, 48%. À Madrid et Barcelone, 40%, soit 200 € en frais de nourriture.

A l’inverse, les villes les moins chères sont Porto et Varsovie, où les étudiants dépensent en moyenne 120 € par mois. Lisbonne et Berlin, où 32% sont destinés à la nourriture (160 €) ; Budapest, où le coût mensuel serait de 20% et à Prague, où il passera à environ 80 € par mois (16%).

3. Le prix des transports

Bien que le transport soit la dépense la moins élevée, il est généralement essentiel pour pouvoir se déplacer dans une ville et la découvrir au maximum. Celles les plus abordables, à moins de 12 € par mois, sont Bruxelles, Prague, Munich, Budapest et Varsovie. Suivies par Milan, Paris, Porto, Madrid, Rome, Berlin, Lisbonne, Barcelone, Amsterdam et Londres. Cette dernière est la ville la plus chère avec un coût voyage de 104€.

En conclusion, en gardant ces nécessaires dépenses à l’esprit, les villes où il est possible de vivre avec un budget de 500 € par mois sont Budapest, Prague, Porto, Varsovie et Lisbonne (pour 2 euros de plus) ; à l’autre bout de l’échelle, Londres, Paris, Milan, Munich, Amsterdam et Bruxelles sont de loin les villes les plus chères pour vivre, et donc étudier en Europe (cf. tableau récapitulatif donné plus haut).