MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Campus
Partager sur

Bac 2017: comment sont édités les sujets de l’épreuve de cette année ?

Bac 2017: comment sont édités les sujets de l'épreuve de cette année ?
Partage
Partager sur Facebook

Comment édite-t-on les sujets du Bac 2017 ? Non, cela ne prend pas cinq minutes et les sujets sont même décidés avant l'épreuve de l'année d'avant.

Les sujets sont l’exemple même du Bac 2017 et des autres éditions. Tout tourne autour d’eux chaque année. Ils sont la hantise et les craintes de chacun des candidats qui leur laissent un flou stressant jusqu’au moment de leur découverte. Et même après leur découverte parfois. Mais du coup, comment les professeurs établissent-ils les sujets qui sont donnés aux centaines de milliers de candidats à travers la France et même à travers le monde ? C’est un procédé compliqué et plutôt tortueux à mettre en place et qui prend quasiment une année complète.

Pour le Bac 2017, cela a commencé avant même l’ouverture du Bac 2016. En commençant par l’élaboration des sujets. Celle-ci est répartie entre les académies par le ministère. C’est à dire que le ministère donne à chaque académie les sujets à développer pour le prochain bac. Le mois suivant, des commissions d’élaboration des sujets sont mises en place sous la responsabilité d’un inspecteur général de l’éducation nationale. Il s’agit de la première validation des sujets.

Les sujets du Bac 2017 ont été testés et approuvés

Mais éditer un sujet du Bac 2017 n’est une chose aussi simple qu’il n’y paraît. En effet, si les candidats se penchent au dessus des copies pour le Bac 2017, ce ne sont pas les premiers à le faire. Chaque sujet est soumis à des « professeurs d’essai » pour être vérifié. En effet, pas question de donner des sujets irréalisables à des bacheliers déjà assez stressés et souvent râleurs à leur découverte. Cette session se fait en décembre, soit à la moitié de l’année scolaire.

Une fois ces tests effectués, les sujets peuvent éventuellement être modifiés par les professeurs afin d’y apporter des améliorations et des documents supplémentaires. Il ne faut pas que le sujet soit trop simple ni trop compliqué. Le but n’est pas de pénaliser les élèves, mais de donner un certain niveau au diplôme et à l’examen. Le recteur procède ensuite au choix définitif des sujets et à leur affectation en février.

Des sujets protégés par le ministère

Par la suite, au mois de mars, les sujets sont envoyés aux académies pour impression et stockage dans des locaux sécurisés. Edités, les sujets sont gardés et protégés afin qu’aucune fuite ne permettent aux candidats de tricher. Sachant que de toute façon, des sujets de secours sont aussi édités par les équipes. Dernière étape, les sujets sont acheminés vers les centres d’examen, puis stockés jusqu’aux épreuves. Un véritable chemin de traverse pour ce qui durera seulement quatre heures… au maximum.

Vidéo recommandée pour vous