MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Campus
Partager sur

Étude EDHEC NewGen Talent Centre-Talentoday : portrait-robot de la nouvelle génération féminine au travail

Étude EDHEC NewGen Talent Centre-Talentoday : portrait-robot de la nouvelle génération féminine au travail
Partage
Partager sur Facebook

La dernière enquête menée par le NewGen Talent Centre de l'EDHEC et Talentoday recense les atouts et différentes aspirations des jeunes femmes actives d'aujourd'hui, qu'elles soient diplômées de Grandes Ecoles ou non, une fois propulsées dans le monde du travail

En collaboration avec Talentoday, acteur innovant de l’évaluation, l’EDHEC NewGen Talent Centre publie une étude sur les atouts et aspirations de la nouvelle génération de femmes*. A l’heure de nombreux débats sur la place des femmes dans les grandes entreprises, des plafonds de verre pour l’accès aux postes de direction et autres théories du genre, l’EDHEC NewGen Talent Centre examine comment les femmes et les hommes -étudiants, jeunes diplômés ou plus expérimentés-se décrivent et évaluent eux-mêmes leur personnalité et leurs motivations pour l’entreprise.

Quels atouts se reconnaissent les jeunes femmes ?

Les jeunes femmes se décrivent comme des professionnelles ouvertes, autonomes avec de fortes capacités d’organisation et de travail et un grand sens des responsabilités mais qui éprouvent parfois des difficultés à s’imposer et se remettre plus volontiers en question.

→ Ouvertes aux autres et diplomates, elles ne cherchent pas forcément à convaincre
→ Très bien organisées et responsables, elles privilégient une approche minutieuse des situations
→ Plus autonomes, elles se remettent toutefois plus en question et ont moins conscience de leur valeur et ressources.
→ Plus réactives et plus respectueuses de la hiérarchie, elles sont parfois décontenancées par les situations stressantes
→ Les femmes se démarquent par leur goût de l’effort et des situations de travail intense, et ne se définissent pas uniquement par rapport à l’ambition et à l’esprit de compétition.

Quels moteurs les font avancer ?

Les jeunes femmes accordent plus d’importance à la dimension humaine d’un poste par rapport aux motivations intrinsèques de reconnaissance matérielle ou sociale.

→ Plus inspirées par la philanthropie que par leur rémunération
→ Plus motivées par la variété des missions que par la reconnaissance sociale
→ Plus sensibles au besoin de sécurité qu’au besoin d’appartenance.

La complexité de ces observations est renforcée par le niveau d’exigence élevé des jeunes femmes et leur tendance à se remettre en question et à s’imposer des objectifs personnels plus forts. Ce sont souvent les jeunes femmes elles-mêmes qui se sous évaluent. Sachant qu’il faut prendre en compte les influences de désirabilité sociale dans la façon dont les nouvelles générations s’évaluent, les jeunes femmes doivent avoir conscience que leur ouverture, organisation et goût de l’effort ne constituent pas les seuls atouts qu’elles peuvent apporter au monde de l’entreprise.

Les rapports de forces qui prévalent dans le monde du travail et de l’entreprise en particulier ne correspondent pas toujours aux aspirations des femmes et ne constituent pas un contexte favorable pour l’expression de leurs atouts. Par ailleurs si les jeunes femmes occupent la place qu’on leur donne, ne serait-ce pas aussi parce que c’est dans ces domaines qu’elles pensent trouver plus facilement une source d’épanouissement?

Enfin s’il n’est pas juste de réduire les aspirations des hommes aux seules motivations de reconnaissance sociale et de rémunération il n’est pas souhaitable non plus de pousser les jeunes femmes à accéder aux carrières auxquelles elles n’aspirent pas forcément toutes. « Pour cette nouvelle génération en particulier, il convient d’éviter les positions purement idéologiques, de type « tous identiques » pour adopter une position plus pragmatique de type « tous libres ». La liberté pour les deux genres de préférer l’équilibre des vies personnelle et professionnelle à la rémunération ou même à la philanthropie… Celle de préférer la variété des missions à la reconnaissance et l’appartenance, ou l’inverse… Tous libres d’être égaux et différents » Manuelle Malot, Directrice Carrière & Prospective EDHEC Business School.

* Panel : 32 000 auto évaluations de mai 2013 à mai 2014.

Le saviez-vous ?

→ Les femmes évaluent mieux de 23 % leur sens de l’organisation que les hommes.
→ Les hommes ont une confiance en eux de 35% supérieure aux femmes.
→ Les femmes ont une aspiration philanthropique 15 % plus forte que les hommes.

A propos de Talentoday

Leader international de l’orientation professionnelle nouvelle génération, Talentoday propose des solutions efficaces aux personnes cherchant à mieux se connaître pour trouver le poste de leurs rêves. La plateforme Talentoday simplifie le processus d’orientation en offrant une expérience unique et gratuite pour tous. Des modules sont aussi dédiés aux professionnels de l’orientation, facilitant le placement en identifiant les différentes opportunités de carrière. Talentoday est partenaire des meilleures universités autour du monde et ainsi que de nombreuses entreprises internationales ; à ce jour, la plateforme a permis l’accompagnement et le placement de plusieurs dizaines de milliers de personnes. Plus d’information est disponible sur www.talentoday.com

A propos de l’EDHEC NewGen Talent centre

Comprendre les nouvelles générations pour expérimenter et déployer des « talent solutions » innovantes et efficaces. Créé en 2012 sous la direction de Manuelle Malot, l’EDHEC NewGen Talent Centre a pour mission, en cohérence avec le credo « EDHEC for Business », d’apporter, par des approches nouvelles, des solutions innovantes aux problématiques d’attraction et de fidélisations des nouvelles générations aux entreprises globales. Pour en savoir plus : www.edhecnewgentalent.com

A propos de l’EDHEC Business School

→ 5 campus : Lille, Nice, Paris, Londres et Singapour
→ 6 200 étudiants et 10 000 participants en formation continue, conférences et séminaires organisés dans 28 capitales économiques mondiales
→ 17 programmes diplômants : post-bac, Master in Management, Masters of Science, MBAs, PhD.
→ Plus de 25 000 diplômés dans 120 pays
→ 142 professeurs permanents (49% d’internationaux) et 810 enseignants vacataires
→ 13 chaires de recherche et d’enseignement
→ Un budget de 85M€, 1/3 provenant des entreprises, et 20% investis dans la Recherche
→ L’une des 60 business schools au monde – sur près de 14 000 établissements – à avoir la triple couronne AACSB, EQUIS et AMBA.

L’ambition du Groupe EDHEC est d’être reconnu pour l’impact de ses recherches et de ses formations sur les entreprises, par les idées innovantes et les outils qu’il leur propose. Cette stratégie, appelée « EDHEC for Business», s’appuie ainsi sur une recherche académique d’excellence qui se poursuit par une diffusion systématique de ses résultats au sein de ses programmes (du post-bac au PhD), au monde de l’entreprise et à la société. Plus d’informations sur le site du Groupe EDHEC : www.edhec.com

Communiqué

Vidéo recommandée pour vous