Campus
Partager sur

IPAG Business School se met à la dématérialisation

IPAG Business School se met à la dématérialisation
Partage
Partager sur Facebook

L'IPAG Business School tend à dématérialiser les évaluations papier

Depuis septembre 2014, l’IPAG Business School optimise la gestion de ses évaluations en contrôle continu via une solution proposée par Neoptec, spécialiste en développement de plateformes pédagogiques pour les évaluations.

La plateforme Viatique, initialement utilisée pour la banque de concours Ambitions+ (dont l’IPAG BS est membre) a donné des idées aux coordonnateurs pédagogiques : valider les acquis théoriques des étudiants via des tests réalisés tout au long de l’année sur papier puis dématérialisés et corrigés en peu de temps.

IPAG Business School : les avantages de la dématérialisation des évaluations papier !

Pour l’IPAG Business School, la dématérialisation des évaluations papier offre plusieurs avantages :

-les correcteurs ne se déplacent plus pour récupérer les copies car ils y ont accès en quelques clics
-les correcteurs et responsables pédagogiques peuvent travailler simultanément sur une même copie ce qui évite de nombreux allers-retours, et permet un suivi de la correction en temps réel
-la dématérialisation permet de limiter les risques, réduire les délais et augmenter la qualité de la correction tout en limitant les coûts.

L’expérience se déroule sur les épreuves récurrentes de contrôle continu, l’IPAG Business School souhaite conserver le format des examens traditionnels, avec corrections sur copies papier, en fin de semestre.

A propos de Neoptec : Neoptec est une société montpelliéraine, spécialisée dans les solutions pour l’évaluation, les examens et les concours. Les solutions de Viatique optimisent la gestion des évaluations multimodales (réalisées sur support papier ou directement en numérique), permettant ainsi de bénéficier des avantages du support papier lorsque cela est le plus approprié et de la gestion numérique pour les échanges, les traitements, le suivi et l’archivage.

Communiqué

Photo DR @Facebook Ipag Business School