Campus
Partager sur

100 jours pour Entreprendre: 2 étudiantes lancent TRIPTIKH, l’art de vivre un nomadisme élégant

100 jours pour Entreprendre: 2 étudiantes lancent TRIPTIKH, l’art de vivre un nomadisme élégant
Partage
Partager sur Facebook

Les deux étudiantes de l'ISTEC sont déjà créatrices d'entreprise! Elles ont crée TRIPTIKH, l'art de vivre un nomadisme élégant.

Séréna LACH et Alice DUARTE, 2 étudiantes de l’ISTEC, créatrices de la société TRIPTIKH, viennent de recevoir un Prix au concours 100 jours pour Entreprendre.

Leur sac conçu pour les femmes actives – LE FUNAMBULE – peut contenir à la fois les objets personnels qu’on trouve dans un sac à main et tout ce qu’on trouve habituellement dans une sacoche d’ordinateur. Pour voir la vidéo de leur campagne :

Pour Séréna LACH : « L’idée est née sur une piste à vélo alors que nous étudiions dans une Université partenaire de l’ISTEC à Copenhague. Tous les matins, c’était un vrai casse tête pour ranger dans notre sac à main notre ordinateur à coté de nos bouquins, de notre bouteille d’eau et des produits de maquillage. Un matin, plus de place : l’ordinateur atterrit dans la panière de mon vélo. Et ce qui devait arriver, arriva : la chute et un vol plané ! J’ai pensé : si seulement j’avais pu ranger et protéger mon ordinateur dans mon sac à main … De retour à Paris, avec Alice, nous avons intégré l’incubateur de l’ISTEC, où l’idée est devenu un projet d’entreprise « .

Success story

Les 2 étudiantes ont créé leur société, TRIPTIKH, au début du mois de juin. Elles viennent déjà de boucler avec succès une campagne de crowdfunding sur la plateforme kisskissbankbank, allant au-delà des 8.000€ attendus : https://www.kisskissbankbank.com/triptikh-l-art-de-vivre-un-nomadisme-elegant.

Actuellement en production, LE FUNAMBULE sera commercialisé à partir de septembre via le site Internet de la nouvelle société. Séréna et Alice, actuellement étudiantes en 4ème année de l’ISTEC, utiliseront leur stage de fin d’année pour trouver des distributeurs. Les distributeurs intéressés peuvent les contacter : [email protected]

Notons qu’à partir de septembre, les 2 étudiantes suivront la 5ème année du programme Grande Ecole de l’ISTEC, Grade de Master.

Nomadisme élégant

Le sac LE FUNAMBULE permet de transporter dans un contenant unique son ordinateur portable, une tablette et tous les accessoires féminins du quotidien. Il contient 8 poches, qu’on organise selon ses besoins, soit professionnels (ordinateur, chargeur, disque dur tablette, agenda, Clé USB), soit personnels (portefeuille, lunettes, maquillage et bouteille d’eau).

Le sac est en cuir grainé, ce qui lui confère élégance et chic, et en nylon étanche pour assurer une protection parfaite des objets technologiques. Il bénéficie de 3 portés (épaule, bandoulière et main).

Pas encore diplômées, déjà créatrice d’entreprise

A l’ISTEC, l’entrepreneuriat tient une place majeure. Chaque année, 15 % des jeunes diplômés créent leur entreprise. Depuis le mois d’avril, les anciens de l’ISTEC sont regroupés dans une association qui accompagne les étudiants dans leurs projets.
Pour Benoît HERBERT, Directeur de l’ISTEC « En plus d’un module de 320 heures, nous organisons donc des workshops et des visites d’entreprises pour les étudiants qui ont la fibre entrepreneuriale. Nous faisons également intervenir des fondateurs de start-ups qui expliquent aux futurs entrepreneurs comment on surmonte telle ou telle difficulté. Des banquiers, Business Angels, juristes et fiscalistes participent enfin à des ateliers de travail avec les jeunes porteurs de projet ».