MCE est disponible sur
  • Orange 164
  • SFR 177
  • BBox 156
  • FreeBox 199
  • NumEricable 78
  • DartyBox 34
Buzz
Partager sur

Sextoy connecté: un fabricant laisse fuiter les données de ses utilisateurs

Sextoy connecté: un fabricant laisse fuiter les données de ses utilisateurs
Partage
Partager sur Facebook

Pour avoir laissé fuiter les données de ses utilisateurs, la société va devoir reverser plus de 3 millions de dollars à ces derniers.

Les fabricants d’un sextoy connecté vont devoir verser plus de 3 millions de dollars à ses consommateurs. « We-Vibe » a en effet transmis des informations confidentielles les concernant. A Chicago, les magistrats ont rendu le verdict cette semaine.

Des informations sexuelles reliés à une adresse email

Cette affaire a fait un scandale. Un sex-toy dit « intelligent » a été crée il y a quelques années. Cet engin était très connecté, ce qui avait valu une grosse frénésie autour de cette dernière. « We-Vibe », puisque tel était son nom, était relié à une application via bluetooth. On pouvait entre autres l’utiliser au rythme de la musique… Intéressant, mais des experts en cybersécurité ont rapidement révélé à la conférence sur le piratage informatique Defcon l’an dernier que cette application avait des failles. En effet, le groupe canadien qui a conçu l’outil aurait collecté « des données très intimes et sensibles » et les auraient téléchargées sur des serveurs au Canada. Cet engin aurait de plus transmis des statistiques précises sur son utilisation. Des détails tels que : sa température, l’intensité de ses vibrations, reliés à… l’adresse email de son propriétaire. Avouez que ces informations pourraient être gênantes, n’est-ce pas ?

Jusqu’à 10000 euros d’indemnisation remis aux consommateurs

Les consommateurs mécontents ont donc décidé de regrouper un collectif. L’an dernier, a Chicago, ils ont lancé un recours. Le groupe a obtenu gain de cause : la maison mère Standard Innovation a accepté de payer 3,75 millions de dollars de dommages et intérêts, soit jusqu’à 10 000 dollars par utilisateur dont les donnés ont été téléchargées. Moralité : faire attention quand un engin technologique de cette trempe sort sur le marché… Il y a quelques années, nous vous parlions d’un sextoy permettant de faire des selfies de son vagin. Grâce à sa compatibilité FaceTime, partager la vue avec son amoureux ne peut pas être plus aisé, qu’on soit assis à côté d’elle où à des kilomètres. Il permet à son utilisateur de connaître son corps dans son intégralité grâce aux images remarquables de cette caméra., disait le descriptif. Cela pourrait-être risqué aussi, même si pour l’instant aucun problème lié a cet appareil n’a été signalé…

Clique sur "J'aime" pour t'abonner à la page Facebook MCE