MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Buzz
Partager sur

Brest: des pompiers se font voler leur camion pendant une intervention

Brest: des pompiers se font voler leur camion pendant une intervention
Partage
Partager sur Facebook

Alors qu'ils intervenaient sur un incident, des pompiers se sont fait voler leur véhicule. Ce dernier a été retrouvé vide par la suite.

Les faits ont eu lieu dans la nuit du samedi au dimanche 12 mars. Des pompiers ont vu leur véhicule se faire dérober par un homme pendant leur intervention.

Ils se font voler leur camion en pleine nuit

Dans la nuit de samedi à dimanche 12 mars, des pompiers ont eu une très désagréable surprise. Ces derniers sont intervenus sur une mission et ont dû laisser leur camion pendant cette dernière. A leur retour, ils ont eu la désagréable surprise de voir qu’il venait de se faire dérober. Ouest-France rapporte qu’un individu aurait profité de l’absence de ces derniers pour monter à bord du véhicule. Il était alors 4 heures du matin. Par la suite, ils ont fait une petite balade dans le centre ville. Ces derniers devaient certainement être alcoolisés au vu des dégâts causés.
En effet, le camion a été retrouvé vide, quelques minutes après la découverte des pompiers. Il était au niveau de la rue de Denver. Après avoir fait joujou avec, le fautif serait rentré dans une voiture de stationnement. La police a ouvert une enquête pour retrouver le coupable.

Une histoire survenue en pleine journée de manifestation de pompiers

Cette histoire tombe mal. En effet, elle arrive alors que ce mardi 14 mars, des nombreuses manifestations de pompiers ont lieu. La profession est marquée par de nombreux drames. «Des différents retours collectés, il a pu ainsi être dénombré en 2010, sur un échantillon représentatif de plus de 75% de la population des sapeurs-pompiers et autres agents des SDIS, 37 cas de suicides avérés, soit un taux de mortalité par suicide légèrement supérieur à 19 cas pour 100 000», d’après un document émis par un Groupe de Travail Santé Sécurité Prévention, en 2014. «Sur 250.000 professionnels, on estime qu’il y a entre 50 et 80 suicides par an», estime Sébastien Delavoux. Dans les rues, c’est contre la baisse des effectifs en particulier qu’ils iront manifester. Une source locale a déclaré à l’Express : « Fatigue, stress, il y a un ras-le-bol dans les rangs ».

Vidéo recommandée pour vous