Buzz
Partager sur

Ayem se lance dans l’humanitaire et crée l’association A.Y.E.M pour le Gabon (vidéo)

Ayem se lance dans l’humanitaire et crée l’association A.Y.E.M pour le Gabon (vidéo)
Partage
Partager sur Facebook

Ayem a su faire durer le suspens en annonçant une belle nouvelle à venir à ses nombreux fans. La jeune femme, qui s'était lancée dans l'humanitaire, vient de créer sa propre association A.Y.E.M pour aider les enfants défavorisés au Gabon

Ayem a su se démarquer de nombreuses personnalités de télé-réalités en intégrant le monde professionnel de la télévision avec brio. En effet, pendant près d’un an, la jeune femme a su s’épanouir en tant que co-animatrice du Mag d’NRJ12 aux côtés de Matthieu Delormeau et de toute son équipe. Devenue l’idole de centaines de milliers de téléspectatrices et internautes, la sublime lyonnaise a tout de même su faire face à de nombreux détracteurs.

Après avoir brutalement quitté l’émission au grand dam de ses fans, Ayem a tenu à couper les ponts avec les médias, afin de se consacrer dans ce qui est aujourd’hui pour elle, une véritable révélation. En effet, après un séjour en Afrique accompagnée de son fiancé, la jeune femme s’est attachée au peuple gabonnais et à ses nombreux enfants défavorisés.

D’ailleurs, elle a tout récemment annoncé avec fierté, avoir créé sa propre association humanitaire.

Ayem crée l’association Africa. Youth. Equality. Mwana

Ayem a dernièrement déclaré sur Twitter revenir avec une belle annonce qu’elle souhaitait partager avec ses proches et ses fans. Ainsi, lundi dernier, elle s’est exprimée sur le même réseau social sur son projet, en confiant avec douceur :Ce projet me tenait à cœur…il a enfin pris forme,je suis tellement heureuse de le partager avec vous…je vous laisse le découvrir….

La sublime lyonnaise a effectivement créé son association humanitaire Africa. Youth. Equality. Mwana. Grâce à celle-ci, Ayem espère toucher un grand nombre de personnes pour que l’association évolue en même temps que ses projets, ses idées, ses envies et les besoins des enfants. Pour l’instant centrée sur le pays du Gabon, elle compte d’ailleurs par la suite tenter d’élargir son projet à l’échelle de tout le continent Africain.

Extrêmement touchée suite à la rencontre d’une petite gabonnaise de 11 jours orpheline dès sa naissance, qui porte d’ailleurs son prénom, Ayem n’a su se détacher de ce peuple généreux et si miséreux à la fois. Ainsi, elle compte désormais sur votre générosité et votre aide pour faire de son rêve une réalité et par la suite tenter d’élargir son projet à l’échelle de tout le continent Africain.

Source : melty.fr