MCE est disponible sur
  • Orange 164
  • SFR 177
  • BBox 156
  • FreeBox 199
  • NumEricable 78
  • DartyBox 34
banniere-mauboussin
mauboussin
Partager sur

Les épreuves de l’amour: La maladie, le handicap des épreuves qui rapprochent !

Partage
Partager sur Facebook

En arrivant subitement, la maladie et le handicap ne sont pas simples à gérer pour un couple. Comment traverser ces épreuves ?

D’après l’INSEE, près de 20 millions de français seraient atteints de maladie chronique ou de handicap. Lorsqu’on est en couple, l’arrivée de ces épreuves implique un grand bouleversement.
Qu’elle soit plus ou moins invalidante et définitive, la maladie chronique prend différente forme : Cancer, AVC, diabète, cardiopathie, Alzheimer, etc…

La maladie : une épreuve à mener à deux

Quand le couple apprend que l’un des deux partenaires est malade, la vie connue jusqu’alors devient différente. Le partenaire peut se demander si la relation est encore possible. La culpabilité de penser à quitter l’autre prend place. De son côté, le malade ne veut pas infliger cette épreuve à celui ou celle qu’il/elle aime. Le couple est devant un choix : rompre ou affronter à deux la maladie. Les ruptures sont rares. En général elles ne concernent que les jeunes relations.

L’annonce du diagnostic ne signifie pas forcément la fin du couple. Au contraire, la majorité des partenaires prend conscience des sentiments profonds ressentis pour leur moitié. La maladie fait grandir le couple. Un certain temps d’adaptation sera nécessaire. Mais l’épreuve va créer des liens encore plus forts que ceux déjà existants. Une bonne communication entre les deux conjoints sera la clé pour surmonter cette période.

La toute première chose que le malade doit faire : annoncer la maladie au plus vite à son partenaire. Inclure l’autre dans le protocole et dans les visites chez les spécialistes lui permettra de ne pas se sentir mis de côté.

Le conjoint: un véritable appui dans le couple

Le conjoint non malade est là pour soutenir sa moitié. Selon l’évolution de la maladie, ou la force du traitement, le conjoint l’épaulera dans les tâches quotidiennes. Il sera peut-être maladroit au départ, mais avec patience tout sera parfait. Son rôle ne s’arrête pas là. Changer les idées de l’époux malade est extrêmement important. Non seulement cela permet de garder l’équilibre du couple, mais ça aide aussi dans la lutte contre la maladie.

« Mon mari a été d’une aide incroyable durant mon combat contre les cancers. Il était présent à chaque séance de chimiothérapie. Mais surtout un changement radical s’est opéré. Avant, il se consacrait à son entreprise. Maintenant il rentre tôt, s’occupe des enfants, de la maison. Bruno est devenu un homme marrant cherchant constamment à me faire rire. Il a aussi cherché un lieu calme et ressourçant où nous pourrions nous retrouver à deux entre mes séances chimio. C’est une forêt près de chez nous. Depuis, on a un petit rituel. Deux fois par semaine, on part tous les deux s’y promener. Parfois les enfants viennent. Ça fait du bien», explique Nathalie, 49 ans, atteinte de cancers aux seins.

Un autre aspect du couple ne devant pas être négligé : la sexualité. Forcement différente, elle n’est pas pour autant altérée. La sexualité peut être mise en sommeil, mais cela ne doit pas durer. Communiquer en dévoilant ce que l’on ressent : les peurs, la douleur, le dégoût de soi… est indispensable pour aller de l’avant.

La tendresse est aussi un élément important pour renouer avec une sexualité épanouie. Par contre, il peut être difficile de continuer sa vie intime lorsque sa moitié est touchée par le handicap physique.

Le handicap change la vie de couple

Symbole d’une certaine souffrance, le corps, atteint par le handicap, n’est plus vu comme un objet de désir. Il faut du temps au couple pour apprendre à avoir de nouvelles sensations de plaisir grâce à de nouvelles pratiques, comme de simples caresses.

Le handicap physique transforme les habitudes, les gestes qui faisait parti jusque là du quotidien du couple. Il faut faire le deuil du passé pour pouvoir mettre en place de nouvelles habitudes de vie. Des moments de doutes, de désespoir voire de dépression peuvent affecter le couple, que ce soit chez la personne handicapée ou l’autre.

La perception du futur se trouve aussi perturbée. Pour surmonter cela, retrouver les valeurs relationnelles et affectives fondamentales qui ont fait le couple sera utile pour construire de nouvelles bases solides.

Accepter les variations d’humeurs des deux partenaires sera aussi essentiel. Les nerfs seront mis à rude épreuve. La personne handicapée devra faire preuve d’un certain recul face à un quotidien différent, notamment lors de la toilette. Si le handicap est prononcé, l’être aimé devra se charger de ce moment délicat. Mettre un peu d’humour et de rire est une solution afin que ce rituel se passe au mieux.

Avec l’aide de professionnels et l’acceptation de ce nouveau quotidien, le couple sera encore plus fort qu’avant.


Les épreuves de l'amour: La maladie, le… par MCETV

Réjane-Ludivine Rothier