MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
banniere-mauboussin
mauboussin
Partager sur

Couple & Engagement: le mariage, un passage plus si obligé que ça !

couple-engagement-le-mariage-un-passage-plus-si-oblige-que-ca-grande
Partage
Partager sur Facebook

Pour certains, la notion d’engagement se limite au partage d’un logement, pour d’autres, elle passe forcément par la case mariage !

Pour certains, la notion d’engagement se limite au partage d’un logement. Pour d’autres, elle passe forcément par la case mariage. Un passage plus si obligé que ça, mais qui reste un moment clé dans la vie de n’importe quel couple.

Engagement : A chacun ses raisons

L’engagement est une notion subjective. Il n’existe pas une sorte d’échelle de Richter de l’amour qui permettrait de mesurer le degré d’engagement et donc d’attachement des personnes au sein d’un couple. Pour certains, le seul fait d’être fidèle marque un engagement fort auprès de leur partenaire. Alors que pour d’autres, pas de relation solide sans mariage et enfants.

Pour Axelle, 29 ans, en couple de puis 3 ans, cette notion d’engagement passe avant tout par la durée de sa relation, mais aussi par l’achat d’un bien immobilier. « C’est déjà pas mal comme preuve d’engagement, vous ne trouvez-pas ?! »

Même chose pour Jeanne, 35 ans, toujours en couple avec son premier amour, et pour qui le mariage n’était pas une preuve ultime d’engagement. « Nous nous sommes mariés au bout de 10 ans de relation, mais ce n’était pas quelque chose d’indispensable pour moi. En revanche, avoir un enfant, ça, c’était non négociable. »

Engagement : quand l’envie n’est pas réciproque

C’est lorsque cette envie d’engagement ne trouve pas d’écho auprès d’un des deux partenaires que la relation bascule. Qui n’a jamais entendu ces phrases : « Il n’est pas prêt à s’engager, il a peur… ». « Elle ne veut pas se marier, alors que ça fait 10 ans qu’on est ensemble… »
Si vous faites partie de ceux pour qui le verbe « s’engager » est aussi naturel à prononcer que le verbe « manger » ou « respirer », il ne sera pas facile de faire face à un « réfractaire » de l’engagement.
Le temps, l’amour et la confiance sont parfois les meilleurs remèdes pour amener l’autre à s’engager. Mais quand cette peur de l’engagement provient d’un fort sentiment d’abandon vécu pendant l’enfance, le travail de guérison peut être long et difficile. Avec comme conséquence inéluctable : l’évitement de toute situation d’attachement.

« J’ai vécu une relation avec une personne qui, malgré une envie profonde d’engagement, n’y arrivait pas. Résultat, au bout de 5 ans, même si nous vivions sous le même toit, nous n’avancions pas. Il n’y avait aucun projet solide entre nous. J’ai fini par rompre.», témoigne Aurélie, 28 ans.

Le mariage : un engagement révélateur pour son couple

Pour d’autres en revanche, le mariage demeure la preuve d’engagement par excellence.
Pourtant, franchir cette étape en douceur est loin d’être un exercice facile ! Angoisse, pression familiale, argent : voilà la combo parfaite pour fragiliser votre couple avant même qu’il ait franchi les portes de la mairie. Car sachez-le, en matière de stress, le PACS fait figure de jeu de l’oie à côté du mariage.

Avant de se lancer, il est donc important de prendre en compte de nombreux paramètres, logistiques, mais aussi émotionnels. Car même si vous ne fantasmez pas le jour de leur mariage depuis tout votre plus jeune âge, organiser cette journée demande un minimum de préparation et d’anticipation. Pour ceux qui sont passés par la case « just married » et qui ne l’ont pas regretté, voici quelques règles à suivre :

– « Ne négligez pas les préparatifs et ne faites pas l’impasse sur de belles photos et vidéos. Ça vous fera toujours plaisir de ressortir les albums dans les phases un peu délicates de votre vie de couple. », recommande Jeanne.
– « Ménagez les subtilités familiales, mais soyez clairs et fermes sur le type de mariage que vous voulez », avertit Inès.

– Enfin, pour Laure, mariée depuis juste un an, « faites-le quand vous en avez envie et pas quand votre famille ou la société vous l’ordonne ».

TSM : le tout sauf marié !

Ils sont de plus en plus nombreux à choisir délibérément de ne pas passer par la case mariage. A l’image de Garance, 29 ans, pourtant très amoureuse. « Je vois le couple et l’amour comme quelque chose qui se gagne tous les jours. Le mariage n’a jamais été une garantie pour être heureux et rester ensemble toute la vie ! L’engagement, c’est quand tu te réveilles chaque matin et que tu dis que tu veux poursuivre ta route avec la même personne. Mais il ne faut jamais dire jamais ! Peut-être qu’un jour on le fera, après avoir eu des enfants. Pour le moment, nous avons juste prévu de faire une grosse fête avec nos amis pour célébrer notre relation. ».

L’on note tout de même une baisse significative du nombre de mariages en France depuis 10 ans. Selon les chiffres de l’Insee, 283 036 mariages ont été célébrés en 2005 contre seulement 231 000 en 2015. Une question d’argent sans doute (un mariage coûte en moyenne 8 000 euros), mais aussi une question de conviction.


Les facettes de l'amour: l'engagement ! par MCETV