MCE est disponible sur
  • Orange 164
  • SFR 177
  • BBox 156
  • FreeBox 199
  • NumEricable 78
  • DartyBox 34
Découvertes
Partager sur

Mars : Curiosity a trouvé des preuves de l’eau sur la planète rouge

Partage
Partager sur Facebook

Selon un rapport publié par la Nasa, le robot Curiosity a découvert du "bore". Un élément associé à de vastes quantités d'eau.

De l’eau ! Dans un rapport publié hier par la National Aeronautics and Space Administration (Nasa), le robot Curiosity a fait une importante découverte. En effet on apprend que le laboratoire mobile a découvert et prélevé des échantillons de bore. Un élément chimique présent sur Terre et synonyme de grande quantités d’eau. Cette trouvaille sur la planète Mars renforce l’idée que la Grande Rouge ait été recouverte d’eau, il y a fort longtemps.

La planète Mars avait bien de l’eau à sa surface

Tout d’abord, qu’explique la Nasa dans son rapport du 13 décembre exactement ? L’agence spatiale révèle que le robot Curiosity a détecté du bore sur Mars. C’est la première fois qu’un tel élément est découvert sur la surface martienne. Cet élément est également présent sur Terre. Notamment sur des sites où « de grandes quantités d’eau se sont évaporées. » Comme le souligne nos confrères de L’Obs.

Pendant son voyage en direction du Mont Sharp, Curiosity a trouvé différents minéraux. Ces derniers permettent aux chercheurs de la Nasa de recréer les mouvements d’eau souterraine. Notamment dans le bassin sédimentaire du cratère de Gale. Selon toute vraisemblance, le site aurait pu être un grand lac il y a fort longtemps. Cette découverte confirmerait donc l’existence de l’eau sur la planète Mars. Élément essentiel au développement de toutes formes de vie.

Le cratère de Gale révèle ses secrets

Avec son rapport, la Nasa a également publié une petite infographie expliquant cette fabuleuse découverte.
Du bore a été découvert par Curiosity dans une région où il y aurait eu un grand lac, disparu depuis.

La première image représente le secteur nord du cratère de Gale, tel qu’il est aujourd’hui. Il y aurait eu de l’eau à cet endroit il y a 3,5 milliards d’années. Les rivières évaporées ont laissée derrière elles de larges quantités de bore. Avec les tempêtes, ces éléments ont été recouvert de poussière.

La deuxième image montre le lac tel qu’il devait être dans ce même cratère. Comme sur Terre, les étendues d’eau martiennes traduisaient la présence d’énormes rivières souterraines. Avec le temps, l’eau a rongé la surface et les profondeurs, ce qui explique pourquoi on la retrouve à de nombreux endroits.

Et vous, que pensez-vous de cette découverte ? Faites-le nous savoir sur nos réseaux sociaux !

Crédits photo : Nasa
Sources : Nasa, L’Obs

Clique sur "J'aime" pour t'abonner à la page Facebook MCE