MCE est disponible sur
  • Orange 164
  • SFR 177
  • BBox 156
  • FreeBox 199
  • NumEricable 78
  • DartyBox 34
Découvertes
Partager sur

Espace: l’Agence spatiale européenne met sur orbite un nouveau satellite

Espace: l'Agence spatiale européenne met sur orbite un nouveau satellite
Partage
Partager sur Facebook

L'Agence spatiale européenne a mis sur orbite un nouveau satellite. Baptisé Sentinel 2-B, il devra collecter des données sur la planète Terre.

Le lancement a été longtemps mis de côté dans les médias, mais il a bien eu lieu. En effet, la fusée de l’Agence spatiale européenne a décollé lundi soir. La fusée Vega de l’Esa avait pour objectif de mettre sur orbite un nouveau satellite. Il gravite depuis autour de nous dans l’espace. Un engin qui a été construit par Airbus. Il s’agit simplement d’un appareil d’observation.

Un satellite envoyé dans l’espace pour en compléter un autre

La fusée a été envoyée vers l’espace à 22h49 à l’heure locale. Car oui, les fusée de l’Union Européenne ne prennent pas leur envol sur le vieux-continent. Mais de la base spatiale française de Kourou en Guyane. Officiellement, sur le fuseau horaire français, la fusée a décollé à 2h49 du matin ce mardi. Elle était accompagnée pour son voyage dans l’espace par le satellite Sentinel 2-B.

Cet engin est issu du programme d’observation de la terre, Copernicus. Ce programme a été demandé par la Commission européenne dans le cadre d’un contrat avec l’Agence spatiale européenne. Il rejoint donc le satellite 2-A, déjà envoyé dans l’espace pour une mission similaire. Il viendra donc compléter les données déjà fournies par son collègue spatial. Cependant, il a été placé à l’opposé de ce dernier afin de récolter des éléments différents de l’autre appareil.

Le quatrième lancé pour la mission Copernic

Le Sentinel 2-B pourra donc parcourir l’ensemble de la planète Terre en seulement cinq jours. Il permettra de collecter des informations sur la végétation, la nature des sols, les habitats ou encore les forêts. L’engin, construit pas Airbus, n’est pas le premier de ce type. Il rejoint effectivement le satellite d’observation 2-B déjà mis en orbite, mais pas seulement. Il est au final le 4ème engin du programme Copernicus à être lancé par Arianespace. C’est cette société qui commercialise les lancement de satellite depuis la base en Guyane Française.

Clique sur "J'aime" pour t'abonner à la page Facebook MCE