MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Découvertes
Partager sur

Santé: la cup menstruelle très dangereuse pour la santé

1000-cup-menstruelle-danger-sante
Partage
Partager sur Facebook

La cup menstruelle fait beaucoup parler d'elle. Beaucoup l'imaginent comme nouvelle alternative propre et saine aux tampons et serviettes. Pas tout à fait ?

La cup menstruelle dans le collimateur des chercheurs. Celle-ci serait plus favorable au développement d’infections graves, comme des staphylocoques dorés, que ses homologues tampons et serviettes. Pour réaliser cette étude, ils ont demandé à plus de 700 femmes d’envoyer leurs cups menstruelles et autres tampons usagés pour procéder à des tests. Les marques aillant refusé de fournir les précieux objets.

 

Cup menstruelle : plus de risque d’infection que les tampons ?

 

Car c’est ça le triste bilan qu’à dévoilé l’étude. Bien que la cup menstruelle soit bien plus pratique à utiliser et plus agréable. Elle favorise mieux les infections du type staphylocoque doré. La croissance de la bactérie est aussi favorisée par l’objet. En deuxième position arrive les tampons, quand les serviettes n’en génèrent presque pas. Presque.

La raison de ce développement serait la trop grande arrivée d’air à l’intérieur du vagin. En effet, la cup menstruelle favorise l’arrivée d’oxygène. En contact avec le sang et l’air, la bactérie se développerait beaucoup plus rapidement ! Pour les tampons, l’idée est inverse. C’est-à-dire que le sang sèche sur les parois et faute d’une évacuation correcte, favorise l’arrivée du staphylocoque doré.

 

Protections hygiéniques : trop peu d’informations à ce sujet ?

 

Et oui, c’est ça le problème. Les fabricants de tampons et serviettes refusent catégoriquement de dévoiler la composition de leurs objets, possiblement dangereux. Pour la cup menstruelle, ce n’est pas difficile à savoir. Un plastique spécial, nécessitant un traitement particulier pour être sain à 100%. Parmi les produits utilisés par les chercheurs sont mis en cause les Be’Cup et Coupe Meluna. Ensuite arrivent les « Natracare Superplus et Natracare régulier.

Encore un autre problème : le « défaut d’information des utilisatrices » comme disent les chercheurs de l’étude. Ce problème est à la fois lié aux composants des produits, mais également à leur mode d’emploi. Pour le cas de la cup menstruelle, l’étude révèle que beaucoup de femme oublient de stériliser leur cup, ou le font trop rarement dans l’année. Mais cet argument ne justifie pas complètement tous les problèmes liés aux protections hygiéniques…

Vidéo recommandée pour vous