MCE est disponible sur
  • Orange 164
  • SFR 177
  • BBox 156
  • FreeBox 199
  • NumEricable 78
  • DartyBox 34
Découvertes
Partager sur

Réveillon : 5 astuces pour éviter la gueule de bois !

gueule-de-bois-radins-com
Partage
Partager sur Facebook

Nausées, fatigue, bouche pâteuse sont souvent les conséquences d'une soirée bien arrosée. Comment éviter la gueule de bois ? MCE prend soin de vous.

Le matin qui commence à 15h, des nausées, tremblement, froid, et mal au crâne. On connait ce doux refrain plus communément appelé « gueule de bois », en lendemain de soirées. Avant de vous donner des conseils pour éviter la gueule de bois, il est d’abord nécessaire de rappeler comment elle se produit dans le corps.

La raison principale s’appelle l’acétaldéhyde. Cette substance, trente fois plus toxique que l’alcool, provient de la transformation de l’alcool dans notre métabolisme. Ce n’est pas la seule chose responsable de la gueule de bois. Le méthanol, présent dans l’alcool, est aussi l’élément qui va déterminer un gros ou petit mal de crane selon la quantité de la substance. Parmi les alcools contenant le plus de méthanol on retrouve le brandy, le vin rouge, le rhum, le vin blanc et la vodka. Pour rappel, le méthanol est souvent utilisé comme carburant des voitures de course. Autant vous dire que votre foie n’a pas le même moteur qu’une ferrari…

Lire aussi  Kylie Jenner, Christina Yang: Pourquoi les bordéliques méritent le respect ?

Avant la guerre : Boire une cuillerée d’huile d’olive avec du citron pressé

Il vaut mieux prévenir que guérir à ce qu’il paraît. Alors avant d’entamer le before, il est conseillé de consommer un bon repas, afin de ne pas se retrouver en hypoglycémie. Trop d’alcools sucrés associés à des gâteaux apéritifs salés vont avoir tendance à vous déshydrater. Avant de se servir un verre d’alcool, vous pouvez donc user de cette bonne vieille recette de grand-mère : boire une cuillerée d’huile d’olive. Cela va permettre de former une « couche protectrice » à l’intérieur de l’estomac.

Pendant la guerre : Alterner verre d’alcool et verre d’eau

L’alcool a tendance à déshydrater l’organisme, d’où le gentils mal de crâne du lendemain. Les vaisseaux gonflent, donc le sang monte plus difficilement au cerveau. S’il est bien sûr conseillé d’éviter les mélanges d’alcool, vous pouvez user d’une technique de petit filou. Pour éviter la déshydratation, vous pouvez alterner verre d’alcool et verre d’eau.

Lire aussi  Dans les coulisses du Moulin Rouge, la référence mondiale du French Cancan

Après la guerre : Boire 1L d’eau, manger et dormir

La fin de soirée touche à sa fin et vous n’avez pas eu le temps d’appliquer les bons conseils d’MCE. Allez on vous laisse une deuxième chance. Avant de vous coucher, vous pouvez prendre un doliprane ou un ibuprofène si vous sentez que le mal de tête commence déjà à pointer le bout de son nez. Ensuite, il faut manger du pain, du riz ou des féculents (si possible sans sucres ni sels pour faciliter le travail du foie) avant d’éponger l’alcool absorbé. Certains conseilles de boire une tasse de café avec du sel à l’intérieur. Dernière étape du sauvetage : dormir, beaucoup. Et attendre que cela passe.

Lire aussi  Kylie Jenner, Christina Yang: Pourquoi les bordéliques méritent le respect ?

Lendemain de guerre : Boire et prendre l’air

N’oubliez pas : l’organisme élimine environ 0,15 g/l d’alcool par heure, soit un l’équivalent d’un verre pour un homme adulte et d’un demi-verre chez une femme ou un adolescent. Donc si vous ne vous sentez pas frais comme un gardon dès le réveil, c’est normal. Il est recommandé de boire tout au long de la journée pour ré-hydrater l’organisme. Pour l’aider un petit peu, le thé vert ou la verveine sont conseillés. Mangez léger ou à base de légumes et de fruits. Votre estomac ne mérite pas un kebab bien gras qu’il aura du mal à digérer. A la fin de la journée, prenez un peu l’air, cela ne fait jamais de mal.

Découvrez également comment éliminer l’excès de graisses après les fêtes !

Clique sur "J'aime" pour t'abonner à la page Facebook MCE