MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Découvertes
Partager sur

MCE a testé: le simulateur de chute libre en plein coeur de Paris

Partage
Partager sur Facebook

Le nouveau centre commercial Vill'up propose diverses activités. Le simulateur de chute libre IFLY en fait parti et nous l'avons testé pour vous.

Qui n’a jamais rêvé de voler comme un oiseau ? Si parcourir les nuages munis d’ailes royales n’est pas encore possible, s’envoler dans un tube de 14m de hauteur dans un centre commercial, ça l’est ! Ouvert depuis le 30 novembre 2016, le centre-commercial Vill’up situé dans le 19e arrondissement de Paris a voulu se montrer créatif. IFLY a investi les lieux et propose un simulateur de chute-libre pour toute la famille.

IFLY Paris : la soufflerie la plus haute du monde

Si vous vous baladez dans le centre commercial Vill’up, impossible de faire l’impasse sur l’immense tube de verre dédié à la chute-libre. Alors que la partie en verre des souffleries habituelles ne dépasse pas les 5 mètres, IFLY Paris a voulu mettre la barre haute avec un tube de 14m. Ainsi, cela équivaut environ au 5ème étage d’un immeuble. « On a même réussi à dépasser la soufflerie de Dubaï, connue pour sa démesure, qui fait 8m de haut », témoigne Mickey, notre moniteur du jour. Le tube est alimenté par 4 moteurs de 400 chevaux, de quoi faire décoller les participants.

Le moniteur ajuste vos gestes durant le vol

Cet après-midi, j’ai été accueilli par le sourire radieux de Mickey, moniteur et parachutiste diplômé. Calmant mes appréhensions, le pro débute par un briefing de 15 minutes où il nous apprend les gestes à adopter durant l’activité. Un doigt en l’air signifie lever le menton. Deux doigts tendus pour tendres ses jambes, et deux doigts pliés pour replier ses jambes. Pas de panique, durant l’activité, le moniteur est toujours là pour ajuster votre posture et communiquer avec vous à l’intérieur de la chambre de vol. « L’essentiel, c’est d’être détendu. Si vous êtes crispés, vous n’adopterez pas la bonne posture », explique-t-il.

Voir aussi : L’extraordinaire voyage au Futuroscope

Une réelle impression de voler

Après le cours théorique, il est maintenant temps de passer à la pratique. J’enfile une combinaison bleue roi (qui me donne un peu un air de mécanicienne), je mets casque, lunettes et bouchons d’oreilles et c’est parti. Je ne sais pas si cela a été fait exprès ou pas, mais c’est moi qui commence. Pas le temps de stresser. Alors j’allonge alors mes bras en direction de Mickey, et là toute ma vie dépend de lui. J’ai l’impression de plonger dans un réacteur d’avion les cinq premières secondes. Puis Mickey ajuste ma posture et me dit de tendre les jambes et de lever le menton.

Voir aussi : Le bustronome, un restaurant sur roue haut de gamme !

Il faut affronter des rafales de 220 à 270 km/h

L’initiation se fait en deux étapes : la première où apprend les bases et la deuxième partie où on s’amuse vraiment. Mickey ne me lâchait pas beaucoup car j’avais tendance à trop aimer les parois du tube…. Ensuite il attrape mon bras et ma jambe gauche pour planer jusqu’en haut du tube. L’impression est vraiment incroyable. On affronte des rafales de vents de 220 à 270 km/h. Je voyais les arbres à l’extérieur, la Philarmonie, on se laisse vraiment aller.

« Les mêmes sensations que le saut en parachute »

Retour au sol, je vais voir mes camarades de vol pour connaître leurs ressentis. « J’ai déjà fait du saut en parachute et c’est vraiment semblable. A part les 4000 mètres d’altitude, tout est pareil », explique l’un d’entre eux. « Et c’est parfait pour le lifting » renchérit un autre.
Une initiation à la chute libre équivaut à 4 sauts en parachute. Je comprends mieux d’où viennent mes courbatures. N’est pas un oiseau qui veut !

Ouvert du lundi au dimanche de 10 à 01h00. A partir de 5 ans. Premier tarif à 44,90 euros. 30 Avenue Corentin Cariou, 75019 Paris

Vidéo recommandée pour vous