MCE est disponible sur
  • Orange 164
  • SFR 177
  • BBox 156
  • FreeBox 199
  • NumEricable 78
  • DartyBox 34
Découvertes
Partager sur

iPhone: Apple reconnait des failles suite aux révélations de Wikileaks

iPhone: Apple reconnait des failles suite aux révélations de Wikileaks
Partage
Partager sur Facebook

Apple reconnait des failles dans ses système d'exploitation des iPhone et appareils connectés au même titre que Samsung. Cela fait suite aux révélations de Wikileaks.

Apple fait son mea culpa. En effet, la firme de Cupertino explique avoir réparé les failles de ses iPhone. Des failles repérées par Wikileaks et dont la CIA les utiliseraient à des fins d’espionnage. Samsung est aussi dans le viseur et a annoncé que les ingénieurs se penchaient sur la question « urgemment ». Dans un mail, Appel affirme que « notre analyse première indique que la plupart des problématiques soulevées ont déjà été résolues dans la dernière version (du système d’exploitation) iOS ».

En effet, c’est Wikileaks qui a publié près de 9 000 documents mardi. Ces derniers étaient présentés comme provenant de la base de données de la CIA. Les documents révélaient que les iPhone et télévisions d’Apple, au même titre que les autres marques, pouvaient permettre un espionnage des utilisateurs. Une chose déjà prouvée par le passé même si l’espionnage en question concernait surtout les données transmises à Apple.

Les mises à jour iOS comme solution au problème ?

« Nous allons continuer à travailler afin de résoudre rapidement toute vulnérabilité identifiée », explique Apple. Malgré tout, la marque précise qu’elle a toujours demandé à ses utilisateurs de télécharger les nouvelles version des interfaces d’iPhone afin de protéger leurs données. Pour cela, il faut télécharger les nouvelles versions d’iOS. Ces dernières versions sont adaptées pour corriger les faiblesses des versions précédentes selon Apple.

De son côté, le géant coréen Samsung, est aussi sous le coups de tels déclarations. Le développeur de la gamme Galaxy a indiqué qu’ils examinaient « urgemment » le contenu des documents dévoilés de Wikileaks. Dans un communiqué, Samsung a expliqué vouloir « protéger la vie privée de nos clients et la sécurité de nos appareils sont une priorité ».

Des virus qui intègre les iPhone et appareils connectés

Les révélations mises en avant par Wikileaks explique que la CIA a élaboré des programmes malveillants (environ un millier) pour infiltrer les appareils électroniques comme les iPhone. Sous la forme de Cheval de Troie ou de virus, ces programmes ciblent les systèmes sous Android ou Apple. Les autorités prennent ensuite le contrôle de l’appareil sans que l’utilisateur ne puissent faire quoi que ce soit.

La CIA aurait même réussi à mettre au point des logiciels pouvant récupérer les données de certains réseaux sociaux comme WhatsApp, Signal, Telegram et Weibo. L’agence d’espionnage arriverait à récupérer les messages juste avant que ceux-ci ne passe en mode crypté.

Clique sur "J'aime" pour t'abonner à la page Facebook MCE