MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Découvertes
Partager sur

Qu’est ce que le IaaS (Infrastructure as a service) expliqué par Oracle

Qu'est ce que le IaaS (Infrastructure as a service) expliqué par Oracle
Partage
Partager sur Facebook

De nombreuses solutions sont proposées aux entreprises sur les systèmes de gestion de bases de données. Comme le IaaS, ou infrastructure as a Service.

Oracle est une corporation américaine créée en 1977 par Larry Ellison. C’est une compagnie qui propose de nombreuses solutions informatiques pour les entreprises. Principalement des systèmes de gestion de bases de données. Parmi celles-ci, le IaaS, ou infrastructure as a Service. Voici comment il la présentent.

Qu’est-ce que le cloud ?

Découvrons qu’est ce que l’IaaS pour le leader mondial des solutions de bases de données. Mais avant de présenter l’IaaS – Infrastructure as a Service, ou Infrastructure en tant que Service en français -, il nous faut d’abord bien comprendre ce qu’est le cloud, ou cloud computing.

Avant, les entreprises devaient posséder leurs propres serveurs internes. Cela avait pour but de fournir les ressources nécessaires à leur système. Et donc parfois n’utiliser qu’une partie de ces ressources, le reste étant uniquement utilisé lors des gros rush. Le cloud permet désormais d’externaliser ces serveurs sur un support virtuel. Le but étant d’utiliser uniquement les ressources dont ces entreprises ont besoin. Un système optimisé libérant les entreprises de la contrainte de posséder leurs propres serveurs.

Le IaaS d’Oracle, un système « Pay as you go »

Ainsi, plutôt que louer de l’espace serveur dans un data center ou d’acheter des serveurs propres à l’entreprise, avec main d’oeuvre et matériel associé au maintien et au déploiement de ces serveurs, le IaaS permet de louer de l’espace dans un data center virtuel.

L’accès à ces serveurs virtuels se fait généralement par internet grâce à un système de type « Pay as you go ». C’est-à-dire que les utilisateurs paient en fonction de ce qu’ils consomment. Basé, entre autres, sur les CPU, la RAM, les disques durs, l’espace de stockage et le transfert de données ou bande passante utilisés.

Selon l’entreprise de Larry Ellison, c’est un peu comme si, au lieu d’acheter votre propre ordinateur, vous ne payiez que pour les programmes utilisés. Ainsi, si vous utilisez uniquement Word ou d’autres applications légères, vous ne paierez pas grand chose. aAors que si vous êtres un gamer averti, alors la location coûterait plus cher.

Un système interactif

Avec l’IaaS d’Oracle, vous pouvez non seulement louer des serveurs virtuels et de l’espace de stockage, mais aussi créer un réseau. Celui-ci permettra de les mettre en relation les uns avec les autres. En effet, les serveurs loués ne se situent pas forcément au même endroit. Si, par exemple, vous louez 1 teraoctet de mémoire à une date donnée, et que, quelques mois plus tard, vos besoins évoluent et vous avez besoin de plus, le nouvel espace de stockage ne sera sûrement pas situé dans le même RAC, mais il sera tout de même relié à votre compte.

Ainsi, les différents membres de l’entreprise peuvent personnellement gérer leurs propres données et leur réseau, alors que le fournisseur IaaS sera en charge de la gestion des applications matérielles, de réseaux et des couches de virtualisation, y compris la maintenance de l’environnement de travail ou operating system (OS).

Vidéo recommandée pour vous