MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Découvertes
Partager sur

Une espèce méconnue « Requin Fantôme » filmée pour la première fois

Partage
Partager sur Facebook

Des scientifiques ont filmé pour la première fois un Requin Fantôme, espèce marine totalement méconnue. Il a été découvert au large des côtes californiennes

Les dents de la mer ! Ou plutôt de ses profondeurs les plus lointaines. C’est ce que viennent de découvrir, au large des côtes californiennes, aux États-Unis, des scientifiques. En effet une espèce marine totalement méconnue, baptisée le Requin Fantôme, a été filmée pour la première fois. Il n’avait jamais été filmé auparavant. Encoure moins dans cette région.

L’Hydrolagus Troll : le Requin Fantôme

Tout d’abord, quelle est cette espèce très étrange et d’où vient-elle ? Il s’agit d’une variété très rare d’Hydrolagus Troll, qui signifie littéralement Chimère Troll. Cette espèce est surnommée Requin Fantôme par les chercheurs du Monterey Bay Aquarium Research. L’équipe basée aux États-Unis a aussi dévoilé en octobre dernier une vidéo de ce drôle de poisson. Il nage, en liberté, dans son habitat naturel.

Le Requin Fantôme est un lointain cousin des squales, tels qu’ils sont connus aujourd’hui. Vivant à plus de 2000 mètres de profondeur, il a rarement été observée par l’Homme. Or, il a été aperçu au large des côtes californiennes. Ce qui pose certaines questions et problèmes.

Une espèce méconnue qui voyage

Jusqu’à présent, la communauté scientifique pensait ne le trouver qu’en Océanie. Plus précisément entre l’Australie et la Nouvelle Zélande. Donc sa présence en Amérique du Nord est très mystérieuse. Les images, qui viennent d’être dévoilées par le Centre de recherches de Monterrey Bay, remontent à plusieurs années. Il aura fallu beaucoup de temps aux scientifiques pour étudier l’ensemble des vidéos sous-marines. Et surtout pour confirmer de manière formelle qu’il s’agissait bien d’un Requin Fantôme. Étant tombés sur ce spécimen un peu par hasard, de nombreuses recherches ont été effectuées depuis octobre dernier.

Le Requin Fantôme pourrait, selon toute vraisemblance, voyager sur de longues distances

Le Requin Fantôme pourrait, selon toute vraisemblance, voyager sur de longues distances

Cette espèce est très curieuse. De par sa couleur bleuâtre, il se distingue par une peau presque transparente… Et par la présence d’un pénis rétractable entre les deux yeux. Comme quoi, la planète réserve encore bien des surprises dans ses profondeurs.

Sources : Le Parisien, MBARI

Vidéo recommandée pour vous