MCE est disponible sur
  • Orange 164
  • SFR 177
  • BBox 156
  • FreeBox 199
  • NumEricable 78
  • DartyBox 34
Découvertes
Partager sur

DriveClub VR – MCE se met au volant pour vous ! (TEST)

DriveClub VR – MCE se met au volant pour vous ! (TEST)
Partage
Partager sur Facebook

L’un des gros jeux du lancement du PlayStation VR est sans doute DriveClub VR. Une exclusivité PlayStation 4 qui revient, mais avec un peu de réalité virtuelle.

Annoncé très rapidement, Sony avait promis que DriveClub VR ferait partie des jeux de lancement du PlayStation VR. Après une première promesse non tenue avec la version normale de DriveClub, et un départ très compliqué de ce dernier, la firme nippone n’avait pas le droit à l’erreur. DriveClub VR est bien là en temps et en heure. Verdict.

DriveClub VR – Plus de peur que de mal !

DriveClub VR Plus de Peur que de Mal

Difficile de ne pas être inquiet concernant DriveClub VR. Annoncé en mars 2016 lors de la conférence organisée par Sony pour dévoiler le PlayStation VR, il faudra attendre début octobre, soit quelques jours avant sa sortie pour avoir les premières informations sur le jeu. Des premières informations plutôt timides.

Sony nous confirme la date de sortie, nous donne un prix, et c’est tout. Il faudra attendre quelques jours pour apprendre qu’une réduction sera disponible sur les versions numériques du jeu et pour en apprendre un peu plus sur le contenu du jeu. Cependant, cela resté tout de même faible, et les joueurs commençaient à se poser des questions.

Finalement, le 13 octobre est arrivé. Le PlayStation VR est arrivé également et avec DriveClub VR. C’est un soulagement de voir que nos peurs ne seront pas totalement confirmées.

 

DriveClub VR – Un contenu conséquent !

DriveClub VR Contenu Conséquent

Dès nos premiers moments dans le jeu, on découvre que DriveClub VR est très proche du jeu d’origine. Les menus sont identiques et l’on découvre donc un mode « carrière » qui propose de nombreuses épreuves. Et c’est avec grand plaisir que l’on découvre que ce ne sont pas les mêmes épreuves que le jeu d’origine. Alors oui, les types d’épreuves sont les mêmes : Courses, concours de droit, contre-la-montre… Mais vous les faites avec des véhicules différents, mais aussi, et surtout avec de nouveaux circuits.

Lire aussi  Fifa 18: gameplay, date de sortie et dernières infos

Au total, c’est plus de 80 épreuves qui vous occuperont pour terminer le mode carrière. Comme dans DriveClub, il faudra réaliser des objectifs pour obtenir les trois étoiles de chaque épreuve. Des étoiles argent pour le mode « normal » et des étoiles en or si vous choisissez le mode « difficile ».

En plus du mode carrière, vous aurez les fameux défis qui font leur retour ainsi que les défis de club. Cela fait déjà pas mal au niveau de la durée au jeu. Mais, en plus de ça, les fameuses épreuves simples sont également présentes. Vous pouvez à tout moment lancer une course rapide, une épreuve drift, etc.

DriveClub VR bénéficie également d’un nouveau mode de jeu, le mode balade. Il est possible de prendre n’importe laquelle des 80 voitures sur n’importe lequel des 110 circuits et faites un tour, admirez la vue, seul, sans faire la course.

Lire aussi  Resident Evil 7: Chris Redfield débarque dans le DLC gratuit "Not a Hero"

 

DriveClub VR – Une immersion sans précédent dans un jeu de voiture

DriveClub VR Immersion Sans Précédent Jeu de Voiture

Vous souvenez-vous du temps où déjà vous avez pu jouer pour la première fois en vue FPS dans un jeu de voiture ? Et quand vous avez testé pour la première fois un jeu avec un volant ? Imaginez les deux à la fois avec la réalité virtuelle ? Cela donne DriveClub VR.

Une fois dans l’habitacle de la voiture c’est incroyable. Vous regardez partout autour de vous et c’est vraiment fou. Les sièges passagers, l’arrière de la voiture, le tableau de bord très détaillé qui poussent le détail jusqu’à la jauge d’essence, l’heure et la température extérieure !

Si vous avez la chance d’avoir un volant (vibrant et retour de force), c’est juste bluffant. Et le plaisir est illimité pour les fans de voitures, pour ceux qui adorent les courses et la compétition. De plus, pour la première fois dans un jeu de voiture, les rétroviseurs servent vraiment à quelque chose ! Ce qui aide à l’immersion.

 

DriveClub VR – Quelques promesses non tenues !

DriveClub VR Promesses Non Tenues

DriveClub VR souffre tout de même de quelques petits défauts. Tout d’abord, Sony annonçait un jeu sublime au niveau du jeu d’origine. Il faut admettre que DriveClub VR est plutôt joli quand on est dans la voiture. Mais les décors extérieurs n’ont absolument rien à voir avec ceux du jeu d’origine.

Lire aussi  EA Play 2017 - Dates, horaires, annonces et premières rumeurs !

De plus, DriveClub VR propose comme la version originale des courses de jour et de nuit, mais les conditions climatiques ont disparu. Il n’y a plus de courses sous la pluie ou sous la neige et c’est bien dommage.

Enfin, le jeu souffre d’un léger voile flou qui rend certains aspects du jeu pas très net. Notamment dans la voiture et les petits détails du tableau de bord.

 

DriveClub VR – Verdict Final

DriveClub VR - Verdict Final

Alors que les joueurs craignaient le pire, DriveClub VR surprend et suit le chemin que prenait DriveClub en fin de vie. Un contenu honnête, une durée de vie très bonne pour un jeu en VR, des sensations qui sont bien présentes. Pour les fans de jeux de courses, DriveClub VR est un incontournable pour le lancement du casque de réalité virtuelle de Sony.

DriveClub VR

POINT POSITIFS POINTS NEGATIFS
Un rêve d’enfant : Piloter des voitures de rêves Graphiquement en dessous de DriveClub normal
Contenu riche / Durée de vie bonne Plus de météo
80 voitures / 110 circuits  
Des sensations folles surtout avec un volant  
L’ajout des courses multijoueurs

Effet de Motion Sickness : 2/10
Note DriveClub VR : 7,5/10

Clique sur "J'aime" pour t'abonner à la page Facebook MCE