MCE est disponible sur
  • Orange 164
  • SFR 177
  • BBox 156
  • FreeBox 199
  • NumEricable 78
  • DartyBox 34
Gamers Time
Partager sur

Battlefield 1: date de sortie, prix et dernières infos du DLC They Shall Not Pass

Partage
Partager sur Facebook

Le premier DLC (payant) de Battlefield 1 débarque printemps 2017 sur PC et consoles. Tout ce qu'il faut savoir sur ce pack d'extension se trouve ici !

Chargez ! Electronic Arts depuis quelques temps sur son compte Twitter le premier DLC (payant) de Battlefield 1. Celui tant redouté. Celui qui fait polémique parce que l’armée Française a tout simplement été mise de côté. Le pack d’extension They Shall Not Pass (Ils ne passeront pas) arrive très prochainement. Gamers Time va regrouper, pour vous, toutes les infos à ne pas manquer sur ce DLC !

Date de sortie et prix du premier DLC de Battlefield 1

  • Date de sortie du DLC : Mars 2017
  • Prix : inconnu pour l’instant, mais très certainement aux alentours des 15 euros.

Le DLC They Shall Not Pass confirmé

« Soyez prêts ! » peut-on lire sur le compte Twitter officiel de Battlefield 1. Une annonce, en français (assez rare pour être souligné), préviens les joueurs de l’arrivée imminente du premier DLC.

Baptisé « They Shall Not Pass », ce pack d’extension vient aussi, en plus du contenu nouveau, corriger un gros problème sur le jeu. L’absence de la France. Impardonnable et injustifiée, surtout dans un jeu sur la Première Guerre Mondiale. Autre détail, aucune date de sortie, prix ou toute autre caractéristique n’ont été communiqués. L’éditeur devrait faire une autre annonce dans les semaines à venir.

Une nouvelle arme visible dans le teaser

Outre la polémique, intéressons-nous à l’image teasée par Electronic Arts. L’action se situe dans un tunnel (probablement le fort de Douaumont). Mais à y regarder de plus près, des soldats français sont visibles. L’un d’entre eux tient un CSGR 1915, une mitrailleuse légère française. C’est une arme automatique a tir continu qui fonctionne par long recul du canon. Il tire la cartouche standard de 8mm modèle 1886. Il est aussi très reconnaissable grâce à son alimentation, qui se fait à l’aide de chargeurs semi-circulaires. Ceux-ci contiennent 20 cartouches. La cadence de tir est de 350 à 400 coups/minute.

Le CSGR 1915, un fusil mitrailleur qui sera certainement incluse dans le DLC

Le CSGR 1915, un fusil mitrailleur qui sera certainement inclus dans le DLC

Un DLC qui fait polémique

Il y a quelques mois, Gamers Time (MCE) pointait du doigt quelque chose d’assez étrange dans les visuels et aussi les vidéos de Battlefield 1. La France, tout comme la Russie, n’étaient pas représentées. Une source proche du dossier nous a alors confirmé que le studio suédois « a tout simplement oublié » les Poilus. Et peut-être même la Russie. Plus étrange encore, une interview de Julien Wera, directeur stratégique chez DICE, parue chez nos confrères du Monde, sème le doute . Le directeur justifie d’une étrange façon l’absence de la France dans Battlefield 1.

« L’armée française est aussi présente dans la campagne solo » a expliqué au Monde Julien Wera. « Pour tout ce qui est du multijoueur, l’armée française a eu un rôle tellement important dans la première guerre mondiale que nous voulions faire un traitement spécial, qui nous demandait plus de temps, ce qui fait qu’elle sera jouable, mais après le lancement du jeu, dans une extension qui sera aussi dédiée à cette armée ».

Electronic Arts et DICE attendus au tournant

L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais DICE a quand même insisté et a tenté de couvrir ses arrières. En affirmant que Battlefield 1 n’est « pas un jeu documentaire, pas une simulation de la première guerre mondiale, mais un jeu d’action Battlefield, qui se base aussi sur les piliers de ce qu’est la série ». Et ce, afin de privilégier « le fun avant tout ». Mais pourquoi attendre le centenaire et les commémorations de la Première Guerre Mondiale pour développer un jeu… Deux solutions, pour le buzz que cela procure, ou aussi par devoir de commémoration. Visiblement le choix est évident.

Les joueurs français n’ont d’ailleurs pas digéré cette erreur. Plusieurs d’entre ont lancé des pétitions sur Reddit, Avaaz et Change.org.

Ils ne passeront pas ! Après avoir teasé sur son compte Twitter le premier DLC de Battlefield 1… Electronic Arts dévoile de superbes visuels du contenu additionnel controversé. Celui qui fait polémique parce que l’armée Française a tout simplement été mise de côté. Le pack d’extension They Shall Not Pass (Ils ne passeront pas) arrive très prochainement. C’est dans une courte annonce, en français, que l’éditeur a prévenu les joueurs.

Le DLC dévoilé en images

Tout d’abord, les images.
1482226343-5220-artwork

1482226343-6556-artwork 1482226343-7209-artwork 1482226343-9710-artwork artwork-1-they-shall-not-pass

La classe élite teasée par EA

Dans un très court teaser, Electronic Arts a dévoilé la classe élite du DLC They Shall Not Pass.

Soyez prêts. Les premiers détails arrivent la semaine prochaine.

Les plus attentifs auront remarqué que ce teaser montre bien plus qu’un simple bidasse. Les rumeurs vont aussi bon train sur YouTube. Les plus observateurs se sont aussi intéressés à ce qu’on peut voir en arrière-plan. Outre la nouvelle classe élite, un très gros char est visible derrière le soldat. Il s’agiy du char 2C, le plus gros char lourd jamais construit. Celui-ci peut abriter jusqu’à 8 personnes. Et au vu de l’équipement de ce valeureux combattant, tout porte à croire qu’il s’agit d’un pilote. Mais ça, il faudra attendre mars pour le découvrir !

EA détaille le contenu du DLC They Shall Not Pass

Tout d’abord, saviez-vous que durant la première guerre mondiale, l’armée française a dominé les combats de tanks ? Dans le premier pack d’extension de Battlefield 1 They Shall Not Pass… Les français rejoignent (enfin) la bataille dans le défense brutale de leur pays. Les joueurs pourront se battre dans les plus grandes attaques de tank de la grande guerre et prendre le contrôle de nouvelles armes et véhicules, y compris un tout nouveau mastodonte, le Char 2C. Un tout nouveau mode sera également jouable dans la fournaise de Verdun, les souterrains de Fort de Vaux ou encore la magnifique campagne française de Soissons et sur les ponts de l’Aisne.

Les maps ajoutées au multijoueurs de Battlefield 1

tsnp-1
Hauteurs de Verdun

  • Le combat a lieu sur les flancs des collines où se trouvent les imposantes forteresses de Verdun. Un chaos incessant où l’artillerie ne cesse de tirer. Dans cette forge, « l’enclume du diable » s’abat sur tous les soldats.

tsnp-2
Soissons

  • Participez à l’une des plus grandes attaques de chars de la Première Guerre mondiale. À bord de leurs puissants Saint-Chamond, les soldats de la 10e armée française luttent pour reprendre Soissons. Les avions, les chars et l’infanterie s’affrontent dans la belle campagne française à l’aube d’une chaude journée d’été.

tsnp-3Fort de Vaux

  • Pendant la Première Guerre mondiale, la première grande confrontation à l’intérieur d’un fort eut lieu dans le sombre fort de Vaux. Dans cet obscur labyrinthe aux galeries de pierre humide, les Français et les Allemands livrent des combats féroces à coups de grenades, de fusils, de baïonnettes et de lance-flammes. Surveillez vos arrières !
tsnp-4

Rupture

  • Bien déterminés à reprendre les ponts clés qui enjambent la rivière de l’Aisne, les Français se retrouvent à nouveau sur le champ de bataille, où les coquelicots poussent sur les carcasses de chars abandonnées. Tout a l’air calme, mais ce dédale d’épaves est parfait pour les embuscades. Alors que le soleil se couche sur Fontenoy, la guerre reprend.

Nouveau mode de jeu

Tentez d’enchaîner les points de contrôle dans un mode unique mêlant Conquête et Ruée. Baptisé Lignes de Front, les deux équipes se battent pour un drapeau à la fois. Lorsqu’il est capturé, on passe au suivant. Capturez le QG ennemi et le jeu prend des airs de Ruée : les joueurs doivent attaquer ou aussi défendre les postes télégraphiques.

La classe élite teasée par EA

Dans un très court teaser, Electronic Arts a dévoilé la classe élite du DLC They Shall Not Pass.

Soyez prêts. Les premiers détails arrivent la semaine prochaine.

Il s’agit du Raider des tranchées. Exploitez les puissantes capacités de combat rapproché cette nouvelle classe d’élite. Utilisez sa terrible matraque de raider et son impressionnant arsenal de grenades pour terroriser l’ennemi.

CONDUISEZ UN MASTODONTE EN ACIER

Montez à bord du char 2C et prenez le contrôle d’un nouveau mastodonte épique. Inspiré d’un véritable char français, ce monstre massif peut renverser le cours de la bataille.
tank-2c

Canon de char d’assaut
Le Saint-Chamond était le char allié le plus lourdement armé de la guerre. Dominez le champ de bataille avec cet impressionnant blindé français.
char

NOUVELLE ARME STATIQUE

Similaire à la pièce de campagne, le canon de siège peut-être employé par l’infanterie. Cette nouvelle arme statique à visée et tir indirects fonctionne de la même manière que les mortiers et l’artillerie des véhicules.
arme-statique

Clique sur "J'aime" pour t'abonner à la page Facebook MCE